Mardi 28 septembre 2021

Il a des mots durs pour lui-même et renvoie cette image d’un regard sombre aux idées confuses. Tout peut souvent paraître gris alors que des rayons traversent largement sa carapace. Il est comme cette pièce de monnaie qui tourne et révèle qu’elle a deux faces bien différentes. Toujours curieux de savoir de quel côté elle tombera. Et dans sa valse, elle maintien cet équilibre même si seulement le côté pile nous apparaît.

Il lui arrive d’aspirer les maux des autres pour délier des phrases qui ne sont pas les siennes. Il espère comprendre mieux ses propres faiblesses. Il aime partager ces ressentis là – ces douleurs ou ces joies – jongler avec des mots pour faire du beau et donner du contraste à ce qui paraît trop noir ou trop blanc.

Et dans ses élans solitaires il n’est jamais seul. Il est plein de monde, d’images de souvenirs montagnes et de gens sourires. Il rayonne encore de la lumière de son enfance et porte un regard plein de gratitude sur ses empreintes de pas grandissantes.

|28/09/2021|

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :