Mardi 20 novembre 2018

Journée dans les airs. Je suis lourd de fatigue et les souvenirs sont pesant aujourd’hui. Pourtant je vole. J’erre dans un ciel de liberté avec les nuages et les reflets du soleil comme seuls compagnons. Mes pensées vagabondent parmi les cieux. Je suis souverain en ces lieux. Je règne sur un territoire d’air et de feu. La nuit et les étoiles sont mes alliés. Ils sont les maîtres en mon sommeil , quand ma tête devient trop lourde pour mon seul corps. Je ne crains ni les ouragans, ni les marais, ni les hommes. Ici je siège en vagabond des infinités extraterrestres. Mon cœur ce troubadour est tel une comète. Il nous traverse, le ciel et moi, tout en laissant une traînée de poussières d’hier. Des particules qui viennent se répandre au sol et préparer un avenir nouveau. Car bientôt il faudra se poser à nouveau. Voler est le privilège des anges et des hommes endormis. Alors au réveil, il faudra réapprendre à marcher. 

|texte du 16/05/2016|

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :