Mardi 23 novembre 2021

Les étoiles brillent loin là haut, dans le vide solitaire de l’absence de monde.

Elles me rappellent à quel point je suis entouré, il y a des âmes passantes et d’autres attendries. J’appelle ces dernières les âmies.

Et même si je me sens en dehors, même si le manque ne me fait plus défaut ; je peux ouvrir mes mots à une constellation d’oreilles attentives.

Et si les astres ne renvoient que des scintillements lointains, les âmies de notre côté ont un cœur battant contre lequel se serrer.

|23/11/2021|

Un commentaire sur “Mardi 23 novembre 2021

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :