Mardi 28 décembre 2021

Je regarde trop vers hier, à en être captif.

Je guette chaque instant de nostalgie pour m’en contenter. Le prisme d’un monde meilleur parce que c’était mieux avant. J’acquiesce quand on me sert de vieilles recettes même si la soupe est indigeste.

Je m’enorgueillis d’être du Pays des Lumières.

Il n’y a pourtant pas de sang impur comme le dit encore la chanson.

Il y a pourtant des récits d’aujourd’hui qui méritent d’être contés.

Des histoires d’identités nouvelles qui ne se contentent plus d’un monde qui s’évertue à les mépriser. Des aventures collectives remplies de personnes qui essayent ensemble là où d’autres préfèrent être meilleur que. Des gens qui partent dans des reconquêtes poétiques de la vie et osent bousculer le statu quo.

Je me dis que quand je doute d’aujourd’hui c’est que je ne suis pas assez sorti ; à la fois de chez moi et des idées que j’ai déjà.

|28/12/2021|

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :