Mardi 15 janvier 2019

À la volée : un mot, une ligne de mots naissants à l’écriture puis la lecture.

Des images tournent dans les têtes qui s’assemblent en idées.

Le discours de la pensée s’élabore lentement et se déverse en phrases de mots à l’auditoire présent.

Chacun y trouvera son sens, chacun butera plus sur une parole que sur une autre. Au final, nous aurons autant de discours qu’il y aura eu d’invités pour le recevoir. Chacun aura compris mais tous auront sûrement tord quant à l’idée initiale du discours premier.

|texte de ce jour|

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :