Mardi 26 février 2019

Ça tourne dans ma tête. C’est un bouillon constant d’idées qui ne trouvent pas leur fin, de pensées qui s’envolent sans atterrir. J’ai l’impression qu’un fouillis de lettres emmêlées s’est logé quelque part dans ma tête. Il prend ses aises puis se balade, fout un peu de bordel à droite et à gauche, revient chez lui, en fait d’autres. Il danse ça et là, martèle contre les parois de mon crâne. Le fouillis ne prend pas de repos. Il se nourrit de mes envies, en fait une mélasse insolvable qu’il tapisse sur chaque sillon de mon cerveau. J’essaye sans cesse de disséquer le fouillis, de regarder à l’intérieur mais il ne veut pas s’ouvrir à moi. C’est une bête informe, folle et aussi très seule. Elle est seule dans ma tête. Un gros glouton d’idées qui tourne en rond dans une caverne sans fond. 

|texte écrit en 2017|

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :