Mardi 12 mars 2019

Encore une de ces nuits rares. Une nuit de rêves. Une nuit où ces derniers ne se rappellent pas au matin. On a beau se creuser la tête et même si on sent qu’ils ont été nombreux, impossible de les faire réapparaître en images. Ils restent comme au bout de la langue, comme la sensation d’une présence insipide, trop peu là pour y goûter encore une fois. C’est peut-être pour le mieux. Pour qu’on saisisse la différence entre ceux-ci et la réalité. La nuit est impalpable et le jour est brut. Les rêves restent insaisissables, pour qu’on ne puisse pas se perdre en soi et pour ne pas en apprendre trop non plus. Pour garder caché au fond de nous le secret qui nous ferait voler et les peurs qui veulent nous dévorer. Les rêves sont le garde-fou qui est en nous. Notre exutoire quotidien, notre fourre-tout du trop plein.

Je n’ai pas rêvé cette nuit. Ou plutôt si, j’ai énormément rêvé ! Je sens encore en moi le remous des péripéties. Je ressens encore ce mouvement des nuits immobiles. Je me souviens qu’il y a eu des couleurs et des gens, des lieux que je connais mais différents. Ces villes pour lesquelles je donne un nom, qui ne ressemblent pas vraiment aux villes appelées mais pourtant qui sont bien elles. Tout un monde de lumière était là, il y a quelques secondes et se déroulait derrière mes yeux. Et une fois ceux-ci ouverts, une fois que j’ai laissé le jour entrer, cet univers des infinis possibles s’est évaporé.

Bonjour le matin, bon retour à la réalité ! Mes sens externes se réveillent en étouffant mes sens internes. Le réel est bien trop bruyant pour continuer à dormir. Mon corps matière redevient soumis à la gravité. Je me réveille lourd. Je sens ce poids qui me tire et qui écrase mes pieds au sol. Les premiers pas sont difficiles. Ce qui est normal après une nuit à voler dans la cacophonie silencieuse des songes oubliés.

|texte du 6/03/18|

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :