Mardi 30 avril 2019

Ce qu’il reste quand quelqu’un part.

 

Des pièces vides pleines de souvenirs.

Des boîtes remplies d’images.

Des lieux qui appellent des larmes ou un sourire.

De l’espace pour croiser les bras sans attraper personne.

 

Les envies inassouvies, les projets inaccomplis, les doutes, la peur de ne pas pouvoir continuer, le poids des choix, la douleur, la solitude…

 

Du temps pour soi, pour se retrouver.

Des amis.

De la famille.

De l’amour, toujours.

 

|texte de ce jour|

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :