Mardi 18 juin 2019

La Tournée

On tourbillonne sur une Terre mère qui tourne elle aussi.

Nés pour tournoyer dans les airs, des eaux d’une maman sans détour. On se retrouve la tête à l’envers, déterre du mouvement à creuser nos songes. On s’inspire étourdis de ces rotations telluriques. Atterrés sans racine, on se décolle en coup de vent. On s’envole, on atterrit, on contourne, on invoque le mystère. Des affaires étranges nous sommes en chaque pays chez nous, chaînon manquant, les présents absents du moment. Toujours là pour s’attraper les uns et les autres. S’asseoir en tailleur de la terre qu’on tourne pour sortir du moule. Transer en danse autour d’un feu auteur d’amour. Ça fout la trousse, c’est un fourre tour qui réchauffe les cœurs. L’erreur c’est nous, les bienheureux détournés. Retour partout, les bienvenues nous sommes, entraînés pour partir. Parterre notre appel, où le public attend que se passe l’improbable pirouette. Celle qui efface le temps, terrasse toute trace d’instant.

Ode à l’inutile nous sommes entourés sans haiNe, indispensables aux trêves avec ou  sans Thé.

|09/06/2019|

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :