Mardi 13 août 2019

Il n’y a pas de mirage dans le monde réel.

Le soleil incendie la ville en faisant du lèche vitrine.

Les maisons hantés ne se cachent plus. Les fantômes les ont déserté et les plancher se taisent.

Les enfants crient toujours eux. Ils s’éclaboussent et continuent de sauver les couleurs. Les histoires se racontent et ne se perdent pas.

Le vent chaud ne pense pas aux disparus. Il n’y a que le présent pour se rappeler et que l’avenir pour s’apaiser.

Demain presque tout recommence encore. Il ne faut pas s’oublier.

|02/08/2019|

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :