Mardi 16 juin 2020

Depuis quelques semaines, je connais un franc succès

Tout en même temps, roi et sujet du buffet

D’aucuns ne paraissent résister à ma séduction

Ce qui provoque au matin suivant de vives éruptions

Je parle entre autre de mes amies les mouches

Avec qui je préfèrerai rester sainte nitouche

Il y a aussi mes potes les maringouins

Qui me prennent pour leur unique Valentin

De leur visite j’aimerais sincèrement me passer

S’ils pouvaient comprendre le «c’t’assez!»

Du bout de mes bras je sémaphore

Pour exprimer l’étendue de mon désaccord

Il n’y a pas grand chose à faire avec la bébitte

Qui déjà posée sur ma peau, de mon sang me débite

«Je ne suis pas un guichet automatique !»

Je voulais juste apprendre la botanique

Astheure j’ai décidé de me laisser faire

J’me tire une bûche pis j’attends l’hiver !

|15/06/2020|

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :