Mardi 11 août 2020

J’ai pris mon vélo hier soir et j’ai roulé sans savoir où j’allais. J’ai parcouru 83km comme ça, dans l’espace restreint de trois quartiers.

Dernièrement j’ai développé l’habitude de rouler. Difficile de passer une journée sans m’assoir sur ma selle en cuir. Je fais ça pour arrêter de penser et surtout pour voir le temps qui passe. Je l’attrape à coup de pédale et j’en fais mon allier. Je laisse tourner autour de moi tous ces bâtiments et ces paysages qui racontent des histoires. Et puis je me cogne la tête et un bout du cœur quand je pose un pied à terre le temps d’une rencontre.

Si tu me vois passer par là cette semaine, attrape moi par le bras et fais moi tomber du vélo. On jasera, on rira, on se souviendra et on se dira bye.

|10/08/2020|

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :