Mardi 16 février 2021

Je dédie ce texte à l’oubli. Au fait de sortir sa tête d’une routine préétablie.

Je respire au présent sans trop me poser de questions.

Je tombe comme ça dans la procrastination.

Je me retrouve dans cet univers sensationnel.

Quel luxe d’avoir un tel espace temporel !

Je me laisse dégouliner sur mon agenda.

Je cède à d’autres les ce qu’il adviendra.

Je plonge dans l’ennui et m’enivre de futilités.

En tous temps, je cultive l’improductivité.

C’est même l’inverse car je produis du vivant.

Je suis là, à couler dans ce rectangle d’appartement.

|12/02/2021|

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :