Mardi 31 août 2021

Je roule suspendu à des rayons.

Je ne touche presque pas terre, je flotte à proximité d’un monde horizontal.

Tantôt bousculé par le vent, tantôt pris dans les ailes d’une bourrasque,

J’évolue évanescent sur des bouquets de ruelles.

Je suis au spectacle des paysages qui n’apparaissent qu’à deux roues.

|21/08/2021|

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :