Mardi 9 novembre 2021

Il y a un point dans l’espace quelque part où tu es.

J’imagine ce lieu qui t’accueille loin d’ici.

J’envie cet air qui caresse tes avants bras dénudés.

Je voudrais avoir une de ces paires d’yeux qui là bas te croisent.

Être là où je ne suis pas, dans le brouhaha des villes américaines.

Même n’être qu’un écho qui rebondirait contre ton dos.

Repartant aussi fort qu’il eut été crié,

Définitivement changé d’avoir à ton contact pu résonner.

Alors si je ne peux être rien de tout ça,

Et si je ne suis qu’un simple ailleurs lointain,

Un autre point dans l’espace quelque part où je suis,

Je reste un monde qui s’ennuie,

Mais qui tourne bel et bien de tout son rond.

|08/11/2021|

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :